EUPHROSINE

Oeuvre

Titre : EUPHROSINE
Autre(s) titre(s) :
  • LE TYRAN CORRIGÉ
Auteur(s) :
Compositeur :

Sources

Hoffman et Méhul, Euphrosine ou Le Tyran corrigé, comédie en 3 actes et en vers, représentée pour la première fois par les Comédiens-Italiens ordinaires du Roi, le 4 septembre 1790, mise en musique par Méhul, Paris, J. Frey, v.1791.
Lyon, Bibliothèque Municipale, Rés FM 129924.

Représentation(s)

Compte rendu : 

La pièce fait partie du répertoire théâtral de 624 pièces que se propose de faire jouer, pour la saison 1813-1814, le directeur breveté du 39e arrondissement théâtral Singier.

16/11/1800 / _ / Le Mans

Interprète(s) :
Sources : 

Affiches du Mans, Annonces &c. du département de la Sarthe, n°11, 25 brumaire an IX.

Troupe : Troupe de M. COCATRIX-DE-FRANLIEU

Interprète(s) :
Sources : 

AD. DEUX-SEVRES 8 PER 159/11, Journal des Deux-Sèvres, samedi 12 mai 1810, n°19

Compte rendu : 

Mad. Dancourt joue le rôle de la Comtesse d'Arles.

"Son succès a été complet". 

Qualité(s) de type : Travail d'interprétation - Talent

13/05/1810 / _ / Sens

Interprète(s) :
Sources : 

AD Gard, JR356/1, Journal du Gard, 23 mars 1811, n°321.

Troupe : Les Artistes dramatiques

Sources : 

Journal du département de l'Aisne, n° 532, 15 juin 1811

Compte rendu : 

La pièce est précédée d'une représentation d'Adolphe et Clara.

"Sur le spectacle de dimanche.

Les Artistes dramatiques et lyriques ont confirmé, dans cette représentation, la bonne opinion que le public avait conçue d'eux à leurs débuts; Madame Félix, qui paraissait pour la première fois, a joué les rôles de Clara et d'Euphrosine avec cet à-plomb, cette finesse, cette intelligence qui annoncent toujours le talent le plus aimable et le plus distingué. M. Petit, qui, pareillement, a débuté par le rôle de Coradin, a du physique, de l'organe et beaucoup de chaleur; mais nous croyons devoir le prévenir que cette qualité a besoin du plus sage emploi. Chaque mouvement de l'âme a un geste particulier qui lui est propre et qu'il faut nécessairement trouver. M. Durant, a eu un masque excellent dans le rôle de Caron. Madame Petit a rendu sa grande ariette d'une manière très brillante.

L'espace nous manque pour parler des autres artistes; mais nous pouvons dire qu'en général ils ont tous mérité des éloges."

Journal du département de l'Aisne, n° 534, 20 juin 1811

Sources : 

La pièce est jouée par la troupe du directeur Seligman, aux frais de 109 F 60 pour une recette de 200 F 35.

Sources : 

AD Gard, JR356/2, Journal du Gard, 11 septembre 1813, n°450.

Troupe : Troupe des comédiens français de Dugarron

Compte rendu : 

Cette pièce, jouée par la troupe de Degarron avec une autre œuvre lors de la même soirée, a engendré pour la compagnie des frais de 110,35F pour 143,55F de recettes.

Troupe : Troupe des comédiens français de Dugarron

Compte rendu : 

Cette pièce, jouée par la troupe de Degarron avec une autre œuvre lors de la même soirée, a engendré pour la compagnie des frais de 110,55F pour 130,10F de recettes.

Sources : 

AD02, 2R15, Répertoire des pièces qui seront représentées à la ville de Laon par la troupe d'André Méjean, 18 décembre 1813.