FAY

Civilité

Sexe : Femme
Nom : FAY

Bibliographie

En mai 1807, Mme. Fay est comédienne au Grand Théâtre de Bordeaux. Son époux et elle ont pris des engagements avec la compagnie des artistes de Périgueux, qui souhaitent offrir un spectacle à la ville d'Angoulême. En juillet 1810 elle est membre du théâtre Feydeau et  elle se produit au Mans en compagnie de son époux, M. Fay.

Mme. Fay doit se produire, aux côtés de son époux, au Grand Théâtre de Nîmes le 12 mars 1811 mais elle se trouve indisposée par des maux de gorge, ce qui entraîne son absence et un tumulte parmi le public. Cependant, elle joue lors de la représentation du 14 mars 1811, où elle se distingue par "une voix juste, agréable surtout dans les tons hauts et dans le fausset, beaucoup d'art dans le chant, une méthode très conforme au goût du moment". Cela lui vaut "de vifs et nombreux applaudissemens". Dans Isaure et Gernance, le 16 avril 1811, "elle produit le plus grand effet, elle rend les différentes situations de son personnage avec une expression et une vérité, qui, au premier acte, charment les spectateurs par l'effet magique de l'art embelli par les grâces, et au dernier, les fait tous frémir en leur montrant toute l'horreur d'un pareil sujet". Un mois plus tard, dans La Vestale, jouée le 16 avril 1811, elle a assuré le rôle de Julia pour le plus grand plaisir du public.