EDOUARD EN ECOSSE

Oeuvre

Titre : EDOUARD EN ECOSSE
Autre(s) titre(s) :
  • LA NUIT D'UN PROSCRIT
Auteur(s) :
Famille de genre : Drame
Genre : Drame historique

Sources

Édouard en Écosse ou La Nuit d'un proscrit, drame historique en 3 actes et en prose, Paris, Vente, 1814.                                                                                             
Blois, Bibliothèque Abbé Grégoire, Fonds moderne général 1811-1945, C 83750.

 

Représentation(s)

Interprète(s) :
Sources : 

AD Gard, JR356/2, Journal du Gard, 19 novembre 1814, n°513.

Compte rendu : 

"Edouard en Ecosse, que M. Juliet fit jouer pour son compte jeudi dernier, était une nouveauté sur ce theâtre. Nous avons toujours dit et nous répétons que l'histoire ne fournit pas de bons sujets de comédie: de l'intérêt et le mérite du style, voilà tout ce qu'on peut trouver dans les ouvrages qui ne sont que des traits historiques mis en scène. Celui-ci n'en n'offre pas d'avantage, et tout le talent de son auteur n'a pu le sauver des situations forcées qui ressemblent un peu à celles que l'on trouve dans tant de mélodrames. Il s'agit ici d'un proscrit qui fuit et se cache, et qui n'échappe aux dangers qui le menacent que par son courage, par des coups de hazard, et particulièrement par l'adresse et les soins de personnes généreuses ou reconnaissantes. Ces situations se retrouvent dans beaucoup d'autres ouvrages dramatiques, et jusques dans des opéras comiques, tels qu'Helena et les Deux Journées. Le proscrit anglais est un plus grand personnage que ceux des pièces que nous citons. Son rang, ses malheurs, la cause; de ses persécutions seraient du domaine tragique; mais c'est parce qu'un pareil sujet se lie à des circonstances qui ne permettent pas de chausser le cothurne, qu'il faut en faire un genre mixte, qui n'est d'aucun genre parce qu'il participe de tous les deux, et qu'on pourrait appeler neutre ou hermaphrodite. La pièce fut jouée avec assez d'ensemble."