LIVRON

Civilité

Sexe : Femme
Nom : LIVRON

Bibliographie

Mme Livron est première chanteuse dans la troupe de M. Bénard le 1er décembre 1807.

Il semble que Mme Livron est membre durant l'année 1809 de la troupe de M. COCATRIX-DE-FRANLIEU directeur des spectacles du 10 ème arrondissement théâtral. Elle est engagée en qualité de "première duègne" au cours du mois de mars 1809. La décision est connue grâce à une lettre envoyée par le directeur, destinée aux rédacteurs du Journal des Deux-Sèvres, afin d'annoncer la réunion des personnes nécessaires à la constitution d'une troupe "d'opéra comique" prévue pour se produire à Niort à partir du mois de mai.

Dès le mois de mai, le Journal des Deux-Sèvres est élogieux à son égard, "Mad. Livron unit à une parfaite entente de la scène, à une diction pure, beaucoup de noblesse, de vérité, et une belle voix, bien rare ordinairement dans celles qui remplissent les rôles de duègne."

Mme Livron est ensuite chanteuse dans la compagnie de Louis Féréol à Orléans en 1812.

 

Elle est célèbre pour ses rôles de Duègnes (rôles désignant les mères, les grand-mères, les tantes ridicules, les caricatures et les gouvernantes).

Elle est la mère de la chanteuse Sophie Livron toujours selon le Journal des Deux-Sèvres.

Carrière théâtrale